Sébastien Duchowicz, le président

✏️ Audrey 13 juin 2017
Sébastien Duchowicz, le président

Comme tu as pu le voir sur Facebook, je suis partenaire de la 1e semaine commerciale des Vitrines de Nancy. Aujourd'hui, je te propose d'en savoir plus sur le projet grâce au président des Vitrines, Sébastien Duchowicz.

 

Bonjour Sébastien, pour ceux qui ne te connaitraient pas, pourrais-tu te présenter ?

Je suis directeur de la boutique Father and Sons depuis l’ouverture de la boutique sur Nancy il y a 10 ans, moment où j’ai intégré les Vitrines de Nancy en étant vice-président. Actuellement, je suis président des vitrines depuis 3 ans et réélu cette année pour 3 ans.

Quel est votre rôle du président des Vitrines de Nancy ?

Le but en étant président est de tirer vers le haut les membres du bureau ; qui est constitué par le conseil d’administration de 21 personnes ; et l’ensemble des commerçants pour faire la promotion du commerce de centre-ville. Il faut réussir à fidéliser les clients pour les inciter à venir au centre-ville faire leurs achats et à promouvoir le commerce indépendant et des initiatives personnelles qui ne serait pas forcément vues par le grand public si nous n’étions pas là. Y a aussi un rôle honorifique parce qu’on représente l’ensemble des commerçants auprès des institutions.

Les Vitrines de Nancy regroupent une grande partie des commerçants du centre-ville, comment est-ce possible d’impliquer et de fédérer tout le monde ?

Tout le monde n’a pas les mêmes intérêts à adhérer à une association quelle qu’elle soit, toute la difficulté est donc de pouvoir s’investir sans vouloir tirer la couverture à soi. Il faut travailler dans un cadre général avec des publics complètement différent, je travaille avec des gens de la restauration, du prêt-à-porter, des bijoutiers, des assureurs, mais le but est de fédérer tout le monde pour pouvoir avancer avec le même objectif.

Vous avez décidé de donner une nouvelle impulsion au centre-ville avec la mise en place de la semaine commerciale à la place de la braderie. Pourquoi ce changement radical ?

Nous avons analyser avec le temps, l’impact au niveau du commerçant et après au niveau de la notoriété de l’événement. C’est vrai que la braderie ça draine du monde, je suis d’accord, c’est un temps fort avant la période estivale mais en prenant du recul c’est un événement qu’on organise pour des non sédentaires, ce qui n’est pas le but. C’est une clientèle qui se promène en cherchant la bonne affaire, on se retrouve avec des personnes qui vendent des bermudas à 5€ et des tee-shirts à 10€, ce que le commerce de centre-ville ne peut pas offrir. C’est un événement populaire certes, mais pour moi ce n’est pas représentatif de ce que les Vitrines de Nancy veulent proposer.

Si cette année, nous avions maintenu la braderie sous sa forme actuelle, nous aurions été susceptibles d’annuler à 2 jours de l’événement. On s’aperçoit que les grosses manifestations sur le domaine public sont observés à la loupe et on nous impose des grosses contraintes de sécurité : mobilisation de la police nationale, de la police municipale et en plus des agents de sécurité privés. Ce genre de manifestations à aussi pour but de financer d’autres manifestations culturelles ponctuelles comme le village de saint Nicolas, par exemple. C’est pour cela que nous nous sommes orientés vers quelque chose de plus novateur pour la ville, qui s’inscrive dans le temps, on l’espère, avec un gros investissement au niveau de l’animation et de la communication.

Comment cela va se passer concrètement chez les commerçants ?

L’investissement est plus mesuré pour les commerçants, on leur demande de s’investir principalement sur la nocturne du 23 juin pour ouvrir jusqu'à 21h et provoquer un peu le buzz au sein de leurs propres boutiques comme avec, par exemple, l’organisation d’un cocktail dînatoire ou un échange avec un autre commerçant pour présenter son activité. Des restaurateurs vont accueillir des collections de prêt-à-porter pour faire une présentation de vêtements avec un show coiffure en parallèle, un barbier sera présent dans une boutique de prêt-à-porter homme, des collections de bijoux seront présentées dans une boutique de prêt-à-porter féminin… Le but est de surprendre le client ! Le plus aussi, c’est que nous serons quasiment tous en vente privée.

Vous êtes dans la suite directe de la Foire Exposition que ce soit en terme de calendrier mais aussi en terme de thème. Comment est venue l’idée de cette semaine d’animations ?

A la base, nous avons un partenariat, ce qui nous a permis de faire la communication pour la foire expo, et inversement avec la distribution de flyer. Nous aimions aussi l’idée de faire gagner un voyage à San Francisco et on a l’agence L’Tur qui s’est mobilisée puisqu’elle offre le séjour mais nous offrons aussi des chèques cadeaux.

Comment pouvons-nous faire pour tenter de partir sous le soleil californien ou de se refaire une garde robe pendant les ventes privées ?

Il suffit de se rendre en boutique entre le 17 et le 24 juin, un coupon sera remis à chaque achat et il faudra le déposer dans l’une des trois urnes situées place Maginot, place Vaudémont et place Charles-III. Un premier tirage au sort aura lieu le jeudi 22, les gagnants recevront des chèques cadeaux utilisables sur les vendredi 23 et samedi 24. Le 30 juin aura lieu le tirage au sort pour gagner le voyage.

 

You may also like

1 réactions

Programme de la nocturne du 23 juin - Hep la vosgienne ! 22 juin 2017 - 8 h 18 min

[…] and Sons : Sébastien Duchowicz et son équipe vous accueillent pour un apéro […]

Reply

Laisse un message