PAPA GANSTER

📄 Mais ça raconte quoi ?

On commence par voler des lilas dans les jardins pour les revendre aux bourgeoises de Rueil, acheter des bonbons et mettre quelques sous dans le porte-monnaie de sa mère qui fait mine de ne rien voir et on se retrouve à dix-neuf ans à Fresnes, pour haute délinquance, et pour des années. De quoi réfléchir. c’est décidé : Jean-Marie, en sortant, fera plombier, il a son CAP… Mais la vie est si belle, à Montmartre… il replonge. On replonge souvent, dans ces cas-là.

Au retour d’une de ses « absences », Jean-Marie trouve chez lui une « poupée » installée par son ami Mano… qui ne reparaît pas, il s’est fait arrêter. On devine la suite, la poupée a des atouts… Mais le principal de ces atouts, c’est ce bout de chou de deux ans à peine qu’elle a amené avec elle, et qui s’attache à son hôte, bien plus chamboulé qu’il n’ose le dire. Surtout lorsqu’en rentrant chez lui, un jour, il trouve juste un mot sur la table : « Je m’en vais, occupe-toi de Ludo. »

🤔 Qu’est ce que j’en pense ?

Minute, papillon ! Il faut que je le termine d’abord !

🏷️  PAPA GANGSTER de Jean-Marie Drouet & Ludovic → Éditions Michel Lafon 17,95€

Parution le 22 février 2018

Print Friendly, PDF & Email