Mon livre sur la place 2017

✏️ Audrey 10 septembre 2017
Mon livre sur la place 2017

Le Livre sur la place 2017

Chaque année, c'est l'effervescence place de la Carrière. Les libraires jouent des coudes pour avoir le meilleur emplacement et les auteurs s'échauffent les poignets pour les dédicaces, et cette 39e édition ne déroge pas à la règle. À l'heure où l'on pense que la lecture au format papier est morte, le Livre sur la Place, premier salon de la rentrée littéraire, prouve le contraire.

Cette année encore les allées du chapiteau ne peuvent contenir la foule, de plus en plus importante au fil des ans, et qui malgré le temps incertain, a fait le déplacement. Les fans de bande dessinée ne sont pas oubliés pour autant puisque depuis quelques années, les bulles sont à l'honneur au fond du chapiteau, et cette année les files sont de plus en plus longues. Ce qui prouvent l’intérêt grandissant pour cette lecture, qui aident les plus récalcitrants, petits ou grands à entrer dans la lecture. L'image est simple et représentative, il suffit de regarder par exemple, les bédéphiles patientant pour obtenir le dernier exemplaire de leur saga préférée, illuminé d'une dédicace personnalisée.

L'occasion est trop belle, puisqu'elle offre la possibilité de rencontrer des auteurs que l'on aime déjà, ou les prochains qui vont nous porter ailleurs au fil des pages. Chaque année de grandes plumes font le déplacement permettant à Nancy de devenir à chaque rentrée "The place to be".

Mon avis sur cette édition

Comme chaque année, il y a beaucoup de visiteurs. La seule chose qui ne change pas ce sont les allées, qui, à cause de la popularité grandissante de la manifestation, arrivent difficilement à adsorber les visiteurs. Si tu viens en pleine après-midi, tu risques donc d'avoir l'impression d'être coincée dans un banc humain et de devoir suivre le mouvement. Heureusement le dimanche, les agents de sécurité régulaient l'accès. Peut-être que le Livre devrait s'étendre aux belles allées arborées de la Pépinière, ce qui pourrait permettre aux lecteurs de découvrir de nouveaux auteurs en toute tranquillité et aux auteurs de pouvoir prendre le temps d'échanger avec eux sans se sentir trop oppressés.

Après, si j'aime autant venir sur le livre pour avoir une plus-value que le simple achat de livre en librairie ou à la Fnac : la dédicace. Elle permet de te souvenir de la rencontre, même furtive, de te rappeler un échange. Alors il y a une seule chose que je fais, j'achète un livre uniquement si l'auteur est présent pour le dédicacer.

Mes futures lectures

Jean-Louis Debré fait partie de ces hommes qui avant même de parler en imposent par leur prestance. Son parcours impressionnant ajoute encore plus de poids à ses mots : juge d'instruction chargé de la lutte contre le grand banditisme, maire d'Evreux, député, ministre de l'Intérieur, président de l'Assemblée nationale, président du Conseil Constitutionnel... Il serait donc bien trop facile que de le limiter à l'histoire de sa famille.

Invité du Livre sur la Place pour parler de son dernier ouvrage, il a réussi à me donner envie de le lire, moi qui ne m'intéresse absolument pas à la politique. Son approche va même plus loin puisqu'elle parle de la base de notre histoire, la République. Je pense aussi acheter ses autres ouvrages "Ces femmes qui ont réveillé la France" et "Je tape la manche", fruit de son entretien avec un SDF.

Très accessible, la file d'attente pour les dédicaces n'a pas désempli lors de ce week-end. Le petit truc en plus : nous sommes nés le même jour ! (Oui, bon je sais aucun intérêt pour toi, mais moi je trouve ça classe !)

Éditions PLON - 25,00€

 

En règle générale, pour choisir mes livres, j'applique la même recette (efficace) que ma mère lorsqu'elle choisit du vin : je regarde la couverture. Si elle m'interpelle ou me plaît au premier coup d’œil, j'ai envie d'en apprendre plus. Mais certaines fois, je me laisse convaincre par mon entourage qui me conseille un livre plutôt qu'un autre, ce fut le cas pour ce livre de Virginie Grimaldi.

Au premier abord, on pourrait confondre ce titre avec celui du film homonyme mais ne nous y trompons pas. L'histoire du premier livre de Virginie Grimaldi ne parle pas d'une famille, enfin plus tout à fait puisqu'elle dresse là les aventures de Marie qui, pour fêter en grandes pompes le quarantième anniversaire de son mari, décide de le quitter ! Elle va, à partir de ce moment, donner une nouvelle direction à sa vie.

Éditions Le livre de poche - 7,10€

Il y a des journées qui restent gravées dans les mémoires parce qu'elles sont associées à de bons souvenirs, et il y a celles qui restent pour qu'on s'en souvienne. Pas parce qu'on le souhaite, mais parce qu'on se doit de s'en souvenir. Ces journées sombres qui ont touché tant de vies dont celle d'Erwan Larher, présent cette nuit parisienne de novembre 2015.

Je n'avais pas entendu parlé de ce livre avant dimanche, lorsque mon amie Clotilde (coucou Clo !) me raconte cette rencontre avec Erwan Larher et me présente brièvement son livre. Ni une, ni deux j'attaque donc mes recherches sur l'internet, histoire d'en apprendre un peu plus...

Je tombe littéralement sous le charme de ces quelques phrases, seules explications du contenu de son dernier livre : « Je suis romancier. J’invente des histoires. Des intrigues. Des personnages. Et, j’espère, une langue. Pour dire et questionner le monde, l’humain. Il m’est arrivé une mésaventure, devenue tuile pour le romancier qui partage ma vie : je me suis trouvé un soir parisien de novembre au mauvais endroit au mauvais moment ; donc lui aussi. »

J'ai hâte d'en apprendre plus sur Erwan Larher !

Quidam Éditeur - 20,00€

"Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient", tel pourrait être le slogan associé au bel ouvrage photographique de Jean-Pierre Puton.

Ode à Nancy sur une période de 30 ans, la belle sélection de clichés en noir et blanc permet de découvrir ou redécouvrir les secteurs de la capitale historique de Lorraine et de ces grands moments absolument incroyables. Comme la venue en 1979 de la reine Elizabeth ainsi que de nombreux présidents français, la rénovation des grilles de la Place Stan et les chamboulements du quartier de la gare.

Éditions Serge Domini - 29,00€

You may also like

Laisse un message