Ginette le magazine

Interview d’Agathe Ruga – “Sous le soleil de mes cheveux blonds”

Les passionnés de lecture reconnaîtront sûrement le visage d’Agathe Ruga alias Agathe the book dans la communauté Instagram. Depuis 3 ans, elle dévore les histoires des auteurs pour les présenter sur son blog mais il était temps de raconter la sienne. Un premier livre écrit pendant sa seconde grossesse qu’elle offre avant l’arrivée de son troisième petit bout et qui se dévore à toute allure. Mêlant réalité et fiction, avec une plume digne des plus grands, Agathe est l’auteure à suivre.

Commençons par le titre de ton roman « Sous le soleil de mes cheveux blonds »

Le titre ne s’est pas imposé tout de suite, je cherchai quelque chose qui évoque la jeunesse, la féminité mais tout en maintenant un suspense et un mystère. C’est vrai que cette phrase de France Gall, tirée de « Poupée de cire, poupée de son », pour moi elle correspondait parfaitement à mon livre surtout avec les chansons de France Gall qui en sont le fil rouge.

Justement pourquoi toutes ces références à France Gall ?

Ses chansons sont un peu la bande originale de mon amitié. Alors ce roman est très inspiré de ma vie, pas en totalité, mais sur ce point-là c’est sûr !

On dit que les premiers romans sont en général très autobiographiques. Est-ce le cas pour celui-ci ?

C’est un livre de délivrance, c’est effectivement très inspiré de ma vie mais avec tout de même une grosse partie de romanesque, de fictionnel. J’ai pris des libertés totales sur mes personnages mais oui c’est inspiré de ma jeunesse !

« On dit que les rêves des femmes enceintes peuvent changer le monde », c’est avec cette phrase que commence ton livre. Est-ce que tes rêves de future maman t’avaient annoncé ce changement de vie ?

Mes rêves ne m’avaient pas dit tout cela, mais depuis toute petite dans ma tête, je suis écrivain. Alors c’est très prétentieux quand tu n’as jamais rien écrit de dire que tu es écrivain alors que tu es dentiste, les gens te prennent pour quelqu’un de schizophrène (rires). J’ai toujours gardé ce rêve en tête, à partir du moment où tu fais un métier en en gardant un autre en tête c’est que le premier n’était pas le bon !

Tu as une écriture très libre et libérée avec des passages très intime…

C’est vrai qu’il y a des passages un peu trash mais j’ai écrit ce roman sans penser qu’on allait me lire, ça a la vertu d’être sincère et de ne pas tricher !

Tu es passionnée d’astrologie comme Brune, c’est d’ailleurs la marque de fabrique de ton blog puisque chaque livre a le droit à son signe astrologique. Alors de quel signe pourrait être ton roman ?

Je pense qu’il pourrait être Gémeaux même si c’est difficile de classer son propre roman mais il y a cette gémellité entre Brune et Brigitte, elles sont complémentaires. C’est un signe à lui seul très ambivalent, et je voulais explorer les relations humaines en montrant qu’il n’y a aucun personnage qui est coupable ou héros, personne n’est tout blanc ou tout noir.

Tu étais, il y a peu de temps, à Nancy en dédicace, seras-tu présente au Livre sur la Place ?

Pour l’instant, on ne me l’a pas proposé. J’ai le salon de Limoges début mai, j’adorerais faire le Livre sur la Place surtout que Nancy c’est ma ville donc c’est très symbolique pour moi. Si ce n’est pas pour celui-ci, ce sera pour l’autre !

Est-ce qu’un second livre est en écriture ?

Je n’en parle pas car les thèmes sont encore très nébuleux mais oui, je réfléchis déjà à un deuxième qui sera plus fictionnel, plus imaginaire mais toujours très contemporain. Je n’ai pas envie de m’arrêter là !

Un seul roman à conseiller pour mieux te connaître ?

C’est une question très difficile… Je ne prétends pas du tout être le personnage principal ou avoir la même plume que l’auteur mais je pense à « Le diable au corps » de Raymond Radiguet qui est mon classique préféré. Je peux le relire à l’infini et je me suis un peu retrouvée dedans !

“Sous le soleil de mes cheveux blonds” d’Agathe Ruga, actuellement disponible.

Éditions Stock – 18,50€

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.