À travers les yeux de Lucien Jean-Baptiste

✏️ Audrey 2 décembre 2016
À travers les yeux de Lucien Jean-Baptiste

coup-de-coeurL’enjeu des avant-premières pour les réalisateurs est toujours important, ça donne la tendance des semaines avant la sortie officielle de leur projet, j’imagine donc la pression et le stress que cela représente.

A ce jeu-là, Lucien Jean-Baptiste ne court aucun risque, nous devrions même le remercier de nous offrir la chance de faire partie des premiers à découvrir ces beaux “bébés”. Et on peut dire que le 4e film de Lucien ne va pas faire exception.

Comme à chaque fois, cet acteur discret, mais bien ancré dans le paysage cinématographique et télévisuel français, touche en plein cœur.

Après “La Première étoile”, “30° Couleur” et “DieuMerci”, c’est avec “Il a déjà tes Yeux” que Lucien redistribue les cartes des idées préconçues que nous pouvons avoir.

Je ne te cache pas que sur une grosse partie des comédies françaises que j’ai pu voir, la plupart des scènes fortes du film figuraient déjà dans la bande annonce, de quoi te décevoir pendant une heure et demie.

 

Alors, avec un visuel comme celui qui a été choisi, tu penses avoir tout compris de l’histoire. Eh bien détrompe-toi !

 

 

img_0542

 

Certes, c’est l’histoire d’un couple noir qui, après des années d’attente et d’espoir, voit enfin son rêve de devenir parents se réaliser… Bienvenue donc au petit Benjamin, bébé de 4 mois, blond aux yeux clairs ! C’est là que les choses se compliquent !

Quand tu ressens le besoin viscéral de donner de l’amour à un petit bout, tu te fiches qu’il te ressemble ou non. Le plus important c’est qu’il soit là et qu’il soit heureux… Mais ce n’est pas forcément le point de vue de tous, ce film nous le rappelle.

Le refus de la famille, les quiproquos et les “on-dit” passent à la moulinette de Lucien pour, au final, dérider les plus récalcitrants sur le sujet à l’instar de Zabou Breitman, parfaite dans son rôle d’assistante sociale coincée sur ses idées !

Mention spéciale pour Vincent Elbaz, loin de ses rôles habituellement plus sexy, et qui avec son personnage maladroitement attachant dédramatise quelques situations compliquées !

A la fin de la projection, et face à une salle encore sous le coup des émotions, Lucien a su nous raconter son projet. Idée originale de Dominique Farrugia (eh oui quand même !), il a su transformer le projet initial, plus proche du documentaire que de la comédie familiale, en s’investissant et en se renseignant vraiment sur le sujet de l’adoption, allant à la rencontre de couples adoptant et des membres de l’ASE.
Et pour ceux qui, comme moi, se posent la question, il sera de retour dans quatre nouveaux épisodes de la série “Munch”, où il joue aux côtés d’Isabelle Nanty.

 

Sortie le 18 janvier 

Avec Aïssa Maïga, Lucien Jean-Baptiste, Zabou Breitman, Michel Jonasz, Marie-Philomène Nga, Delphine Théodore

signature
Print Friendly, PDF & Email

You may also like

Laisse un message