Ginette ⭐ Rencontre avec Agustin Galiana

Ginette ⭐ Rencontre avec Agustin Galiana

Il est de ces hommes qui avec un seul sourire arrive à vous charmer, mais au delà de son physique de latin lover, Agustin Galiana est un amoureux... Un amoureux de la vie et de la France qu’il ne compte plus quitter ! Cela tombe bien car avec son premier album et la nouvelle saison de Clem dont il tient l’un des rôles principaux, il va à coup sur faire encore plus parler de lui !

Lors de ta participation à DALS, tu as avoué qu’il s’agissait là d’une vraie revanche sur le passé. Après ta victoire, est-ce que tu continues ?

Quand j’étais petit, j’étais un gamin un peu spécial, je ne voulais pas courir après un ballon, je voulais danser et ça paraissait bizarre pour un petit village. Mon enfance n’a pas été la plus simple du monde. Je ne sais pas si je danserais à nouveau avec Candice, mais ce qui est sur c’est qu’on fera des autres clips, et j’imagine qu’on dansera. Mais sur la tournée ce sera le cas !

Est-ce que cet album est un nouveau défi ?

C’est un défi mais pas pour la même raison, je n’ai pas le même rapport avec la musique et avec la danse. La musique m’a sauvé artistiquement, de créer des morceaux m’a permis de me développer en tant que musicien. Le défi est différent maintenant, j’ai réussi avec Clem, j’ai gagné « Danse avec les Stars », pour l’album, j’ai une grosse pression parce que pour le moment tout ce que je fais en France, ça marche.

Victoria Abril a annoncé son départ de Clem où elle joue la mère d’Adrian, ton personnage. Est-ce que ce départ annonce la fin prochaine de la série ?

Ne t’inquiète pas, il y aura bien une prochaine saison de Clem.

Tu as fait beaucoup de théâtre et de série en Espagne, la manière de travailler est-elle différente qu’en France ?

Le mécanisme de production est plus travaillé en France, il y a un soin de la culture, c’est le cas pour le cinéma comme pour la musique. Il y a plus de budget ici, donc on prend beaucoup plus de temps pour faire les choses. Les plateaux radios, par exemple, en Espagne on fait un plateau dans l’année et encore il faut être une grande star, ici il y a des plateaux radios tout le temps et je trouve ça génial, c’est une façon de prendre soin de la culture.

Et avec qui aimerais-tu tourner ?

Il y en a beaucoup Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Guillaume Canet, Vincent Cassel, Marion Cotillard … je continue ? Je n’aurais jamais pensé jouer avec Victoria, et ça a été le cas ! Donc si tu as des rêves, crois en eux !

Tu es devenu en quelques mois l’homme le plus en vue de France, la question que toutes les lectrices se pose arrive maintenant : es-tu toujours un coeur à prendre ?

Je suis marié mais avec mon boulot ! Je n’ai pas le temps de rencontrer quelqu'un, je me sens très bien seul pour le moment. Si je rencontre une personne sur ma route, « bienvenue », mais je suis trop pris par le boulot, ça fait 20 ans que j’attends ça.

Ton titre «Carmina» est un hommage à ta grand-mère, « Peut-être » est un titre pour ton papa. Avais-tu besoin de mettre autant de toi dans cet album ?

Oui, c’était un peu comme une thérapie, j’avais besoin de parler de moi, parce que les deux premiers albums que j’ai autoproduits, je les ai fait caché derrière un personnage. Celui-ci me permet de mettre mes émotions en avant et mon cœur sur la table. C’est un vrai défi car cet album c’est moi, et si les gens ne l’aime pas, c’est moi qu’il n’aime pas.

Une tournée est-elle prévue pour présenter cet album au public ?

Pour le moment, je ne peux rien dévoiler c’est trop tôt. Il faut d’abord faire connaître l’album aux gens. J’ai une super équipe chez Capitol, qui est en train de mettre en avant le projet, pour que tout le monde puisse connaître mon coté chanteur. Les gens pensent que je fais l’album parce que j’ai fait « Danse avec les Stars », ce n’est pas un caprice ni une opération commerciale. Pour moi, c’est important de le préciser.

Tu as eu l’occasion de chanter en duo avec Camille Lou sur sa reprise des Rois Mages. Pourquoi avoir accepté le projet ?

J’avais très envie de chanter, Camille Lou est une bonne amie et son projet me paraissait intéressant. C’est une chanson que j’entendais à la maison quand j’étais petit, je trouvais rigolo de la chanter en espagnol, c’était aussi une première approche de la chanson.

Quel serait ton plus beau duo ?

J’aurais adoré chanter avec Mauranne, j’aimerais chanter avec Patrick Bruel, Vanessa Paradis, Louane, Florent Pagny, il y a plein d’artistes que j’admire…même avec Julio ! Olivia Ruiz que j’ai découvert en Espagne il y a longtemps, Bénabar que j’adore, Slimane, Céline Dion, Shakira, la liste est longue !

Après le théâtre, le cinéma, la télé, la chanson avec ce 3ème album, quels sont tes projets ?

Il y aura prochainement un téléfilm pour TF1, j’y tiens le rôle principal dans « On a échangé mon enfant ». C’est tiré d’une histoire vraie, très touchante, le tournage a eu lieu en mai - juin, c’est mon premier rôle principal et j’ai hâte que le public découvre ce projet.

Le titre qui te donne la pêche de bon matin ?

Normalement, j’écoute « les 4 saisons » de Vivaldi, quelque soit mon humeur ça me stabilise, mais parfois je mets de la salsa, le morceau « Salsa » de Yuri Buenaventura qui est dans le film « Salsa » de Joyce Buñuel ou « Despacito ».

📷 : Anna Sandul

AGUSTIN GALIANA d’Agustin Galiana

Sortie le 17 août

Tu aimeras aussi 💙

Laisse un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.